Football

8-2 See You Go : Le recrutement de Lewandowski par Barcelone a fait pencher la balance du côté du Bayern

8-2 See You Go : Le recrutement de Lewandowski par Barcelone a fait pencher la balance du côté du Bayern
94views

Chaque club semble en avoir un. Ce résultat qui s’inscrit si bien dans la psyché qu’il n’est même pas nécessaire de nommer l’adversaire pour que les fans reculent d’horreur. Essayez de dire “6-1” à un fan de Manchester United ou “7-1” à un adepte du Brésil. Parlez du score de 8-2 à Barcelone et vous verrez la même réaction. Les fans des Blaugrana, le regard perdu dans le lointain, se souviennent de chacun des 26 tirs du Bayern Munich lors de la défaite en Ligue des champions en 2020.

Le résultat a laissé une cicatrice durable sur la machine catalane moderne, auparavant imperméable. Une ligne indélébile tracée sous l’ère de la domination de Lionel Messi. Xavi, Andres Iniesta, Carles Puyol et les autres étaient partis depuis longtemps et leur vieux talisman argentin allait bientôt suivre. Ce résultat a été le point de départ de la transition du FC Barcelone de “mes que un club” à simplement “un club”.

LIRE LA SUITE :

  • Barkley et les “Riviera Rovers” de Nice

  • LIVE Football Blog

  • Les dernières cotes du football avec Betfred*

Lorsque le FC Barcelone a été versé dans le même groupe que le Bayern Munich pour la Ligue des champions 2022-23, on pouvait entendre le soupir collectif du Camp Nou. “Pas encore ce groupe !”. Mais la rencontre de mardi entre ces deux monolithes du football continental sera largement différente du tristement célèbre 8-2. Comme nous l’avons mentionné, Messi, le cœur du FC Barcelone, joue désormais pour le Paris Saint-Germain. Mais le talisman des champions allemands ce jour-là, et pendant la majeure partie de la dernière décennie, Robert Lewandowski ? Il joue désormais pour les Blaugrana.

Cela semblait impossible au lendemain de ce coup de massue d’août 2020, mais Barcelone aborde ce match avec un avantage psychologique. Le fait d’avoir dans l’équipe adverse un joueur qui a marqué 344 buts en 374 matchs pour le Bayern va rester en travers de la gorge des géants allemands et de leurs fans. Ils ne peuvent pas non plus invoquer le fait qu’il n’est plus à son meilleur niveau à l’âge de 34 ans. L’international polonais a inscrit neuf buts en six apparitions avec son nouveau club.

Si le changement de Lewandowski n’avait pas été long et parfois acrimonieux, la préparation de ce match aurait été définie par le 8-2. Barcelone ayant été un tel maelström de désorganisation pendant l’été, on aurait même pu craindre un nouveau coup de massue de la part du Bayern.

Mais en prenant Lewandowski, Barcelone a également pris l’emprise du Bayern sur lui. Lewandowski n’a pas marqué le plus grand nombre de buts contre Barcelone ce jour-là, avec un seul but, tandis que Philippe Coutinho et Thomas Müller en ont marqué deux chacun. Mais aucun joueur n’a été plus symbolique de la domination nationale du Bayern au cours de la dernière décennie. Le FC Barcelone n’a peut-être pas signé son principal bourreau, mais il a signé M. Bayern Munich.

Le Bayern n’a pas toujours eu la vie facile pendant sa brève période sans son deuxième buteur de tous les temps. Une défaite 7-0 contre le FC Bochum en début de saison semblait indiquer que les buts viendraient d’ailleurs. Mais depuis, les Munichois ont fait match nul lors de leurs trois rencontres de championnat, contre des adversaires où l’on imagine que la pointe de Lewandowski aurait pu être décisive. Le Borussia Mönchengladbach, l’Union Berlin et Stuttgart ne s’en seraient peut-être pas sortis aussi facilement si le légendaire Polonais avait été de la partie.

En revanche, le FC Barcelone a largement profité de la présence de son nouvel attaquant. Alors qu’un 0-0 lors de la première journée à dix était un début de campagne peu glorieux, ils ont gagné tous les matchs de championnat depuis. L’équipe de Xavi a également ouvert sa saison de Ligue des champions en écrasant le Viktoria Plzen 5-1, avec un triplé de Lewandowski. Le Bayern constituera un test bien plus difficile mardi soir, mais le club catalan a pris ses marques.

Les rematchs sont souvent vendus sur l’idée de “répétition ou revanche”. Mais on pourrait dire que Barcelone a déjà sa revanche pour l’humiliation 8-2, quel que soit le résultat mardi. Privés de leur propre figure centrale, Messi, ils ont arraché le Bayern du cœur de l’équipe et en récoltent les fruits. Même une autre défaite cuisante face à l’équipe de Bundesliga n’effacerait pas les avantages à long terme de pouvoir aligner Robert Lewandowski.

lewandowski marque à tout moment contre le bayern : EVENS*

*18+ Cotes BeGambleAware sujettes à changement