Courses de chevaux

Aperçu des courses du samedi : La Shergar Cup au centre de l’attention à Ascot

Aperçu des courses du samedi : La Shergar Cup au centre de l'attention à Ascot
14views

Une journée de courses hippiques bien remplie avec la Shergar Cup, l’événement annuel par équipe à Ascot, qui occupe le devant de la scène. Elle sera rejointe par une carte soutenue par Betfred à Haydock avec le Groupe 3 Betfred Rose of Lancaster Stakes – un concours passionnant – plus de l’action à Newmarket et l’une des meilleures courses de jeunes depuis des années au Curragh.

2.45 ASCOT – SUPER SUPERJACK*

La Shergar Cup est la marmite des courses hippiques car l’élément d’équipe n’enthousiasme pas certains, mais il y a des gagnants à gagner et les tactiques d’équipe n’entrent jamais en jeu.

Les chevaux courent toujours selon leurs mérites et s’il y a un pari exceptionnel sur la carte, c’est le perdant malchanceux de Goodwood. SUPER SUPERJACK (photo ci-dessus). Appartenant à un grand fan d’Aston Villa, il a été acheté et nommé avant le transfert de Jack Grealish à Man City pour 100 millions de livres sterling, mais ce 5 ans a lui-même connu une ascension rapide cette saison.

Un doublé rapide au printemps a inclus une victoire sur le parcours et la distance avec une marque inférieure de 11 livres, mais son amélioration s’est poursuivie dans la défaite. Une deuxième place de justesse à York avec un passage interrompu a été suivie d’une deuxième place à Salisbury où il est resté en course et où le trajet a été réduit, puis d’une course malheureuse il y a huit jours à Goodwood sur deux miles et demi où il a été arrêté deux fois dans ses efforts. Il a encore gagné 4 livres, mais ils étaient bien loin du troisième et la gagnante de la Selle d’Argent de l’année dernière, Nicola Currie, peut prendre le maximum de points ici pour l’équipe féminine.

3.00 HAYDOCK – BRENTFORD HOPE & ; CERTAIN LAD*.

Le Betfred Rose Of Lancaster a produit un bon peloton de dix coureurs pour ce concours de £80,000.

Grocer Jack est probablement un favori à petit prix et je dois être contre lui ici. L’évaluateur lui a donné 8 livres de plus pour ce qui semblait être une victoire impressionnante de neuf longueurs à Newbury, mais je pense qu’il a été flatté. Bien qu’il ait tiré librement à l’avant, son principal rival du marché était tout aussi enthousiaste et n’a pas réussi à tirer, les rivaux étant tous décevants cette saison.

C’était son premier départ dans ce pays, mais je pense qu’on l’a fait paraître meilleur que ce qu’il pourrait être et je cherche à être contre lui à la cote serrée.

Anmaat bat Intellogent à York dans la John Smith’s Cup, l’un des handicaps les plus difficiles de toute la saison. Il monte en grade alors que Intellogent a gagné un Groupe 1 lorsqu’il était français et a également gagné à ce niveau. Les deux sont très proches l’un de l’autre et devraient être impliqués.

J’aime ces deux chevaux à un prix correspondant aux petits enjeux et j’espère qu’au moins un d’entre eux sera dans le coup.

CERTAIN LAD n’était pas loin derrière Anmaat et Intellogent à York et n’a pas beaucoup couru depuis sa victoire dans un concours similaire le jour d’Ebor à York en 2020. Il gère le terrain (il y a eu de la pluie sur Merseyside ces derniers jours) après avoir terminé troisième sur terrain lourd ici dans sa jeunesse et pourrait dépasser son prix de 33/1.

L’autre est BRENTFORD HOPE pour Richard Hughes et Pat Dobbs. Il a couru dans la Old Newton Cup ici le mois dernier et bien qu’il n’ait été que septième, ce n’est pas tout. Son jeune jockey a fait un mouvement beaucoup trop tôt et il a touché l’avant trop tôt, voyageant encore fortement, mais il s’est vidé sous son gros poids sur le trajet de douze furlongs. Une baisse de deux furlongs et un sol plus facile signifient que ce candidat unique au Derby bénéficie de conditions idéales et peut se glisser dans la course en fin de parcours. Jamie Spencer est particulièrement efficace sur lui, donc Dobbs saura comment gérer ce 5 ans qui a une bonne forme de groupe sur son CV et qui a les pommettes pour la première fois pour l’aider aussi.

Brentford Hope

Brentford Hope

3.35 HAYDOCK – OSCULA*

Le Listed Dick Hern Stakes est à la merci de… OSCULA si sa campagne chargée ne la rattrape pas, bien qu’elle n’ait montré aucun signe à Goodwood la semaine dernière. C’était sa sixième course depuis le week-end du Derby au début du mois de juin, qui l’a vue gagner au niveau des listeds et des groupes 3, ainsi que trois secondes places en compagnie de modèles.

Bien qu’elle n’ait pas encore gagné sur un mile et qu’elle soit pénalisée par un Groupe 3, elle s’est ralliée à la victoire à Goodwood, elle a été rattrapée de justesse à Ascot lorsqu’elle était vive et elle a gagné sur terrain meuble en France la saison dernière. Elle a remarquablement conservé sa forme et devrait avoir trop de classe pour ses rivaux.

Ils sont dirigés par Crenelle qui s’est classée troisième dans un Sandringham qui ne fonctionne pas très bien et est tenue sur le formbook par OSCULA sur une ligne passant par Heredia, tandis que Thundershower a gagné de justesse à Nottingham il y a trois semaines, mais le second a été battu à nouveau il y a deux jours, ce qui a fait baisser la forme.

Splendeur florale est la quantité inconnue, ayant fait un bond en avant sur la piste il y a trois semaines pour ses débuts, mais le temps n’était pas spécial et le second a été bien battu depuis.

Oscula

Oscula

4.15 CURRAGH*

L’une des meilleures courses de jeunes chevaux à laquelle nous avons assisté depuis de nombreuses années se déroule ici pour les Phoenix Stakes de Groupe 1.

Bradsell bat les deux Force perse et Barbe Noire dans le Coventry à Royal Ascot, et tous deux ont ensuite remporté des prix de Groupe 2, Persian Force remportant les July Stakes (G2) et Barbe Noire remportant le Prix Robert Papin (G2). En troisième position, on retrouve Royal Scotsman qui a également remporté un G2 à Goodwood la semaine dernière.

Il s’agit d’une course exploitée par Aidan O’Brien dans les années précédentes, la gagnant SEIZE fois depuis 1998, bien qu’aucun des quatre derniers renouvellements ne lui ait réussi.

Cette année, il est représenté par Barbe Noire ainsi que le héros des Windsor Castle Stakes et du G3 Anglesey Stakes Little Big Bear. Immédiatement derrière lui à Royal Ascot se trouvaient deux gagnants de Listed et le vainqueur du Super Sprint, Eddie’s Boy.

Nous ne pouvons pas non plus ignorer la charge de Johnny Murtagh, Shartash. Il a battu Barbe Noire dans les Railway Stakes (G2) pour lancer son chapeau dans le ring.

C’est un affrontement fascinant que je veux simplement apprécier sans intérêt financier. Si on le pousse, peut-être Persian Force offre la valeur pour renverser la forme de Royal Ascot avec Bradsell que nous n’avons pas vu depuis, mais c’est vraiment un concours juvénile à savourer.

*18+ BeGambleAware