Football

Belgique contre Pays de Galles : Kevin De Bruyne fait la démonstration de son génie

Belgique contre Pays de Galles : Kevin De Bruyne fait la démonstration de son génie
61views

La victoire 2-1 de la Belgique sur le Pays de Galles a été le cas d’un talisman triomphant sur un autre. Kevin De Bruyne et Gareth Bale sont deux des talents footballistiques les plus éblouissants de cette génération. Alors que l’icône du Pays de Galles a vu son influence émoussée par une sortie du banc, le génie de De Bruyne a coulé à flot dans cette rencontre de Ligue des Nations. Cette défaite laisse le Pays de Galles au pied de son groupe avant le choc décisif contre la Pologne.

Le Pays de Galles a semblé solide en début de match, profitant de quelques périodes de possession de balle prometteuses et exerçant un bon pressing. Mais, comme il le fait si souvent en bleu de Manchester City, Kevin De Bruyne a fait la différence. Dix minutes après le début du match, le génie du milieu de terrain belge a repris une coupe de Michy Batshuayi d’un superbe tir de l’extérieur de la surface. C’était une façon élégante d’ouvrir le score et à partir de là, le vent a tourné.

LIRE LA SUITE :

  • Steve Clarke ne peut pas laisser une autre pause internationale se transformer en échec.

  • Billy Gilmour est un joueur qui a besoin de se sentir désiré.

  • Brandon Williams fait l’éloge de Harry Maguire

Sur un centre de Yannick Carrasco, Youri Tielemans envoyait le ballon à côté du but. Sur un ballon coupé par De Bruyne, le tir de Batshuayi était bloqué. La blonde dynamo a ensuite enroulé un tir au-dessus avant d’en expulser un autre qui a été dégagé par Rhys Norrington-Davies. Batshuayi a envoyé un coup d’Axel Witsel dans les tribunes. Les vannes semblent prêtes à s’ouvrir à tout moment.

Il y avait une certaine fatalité à ce que De Bruyne soit celui qui brise la résistance galloise. Son centre bien placé offrait à Batshuayi un but ouvert dans lequel il pouvait frapper le ballon pour le 2-0. Le Pays de Galles a failli répliquer, Ethan Ampadu voyant sa tête repoussée par Thibaut Courtois sur un coup de pied arrêté. Mais en fin de compte, cela aurait été une récompense injuste après une mi-temps où l’équipe de Rob Page a été complètement dominée.

Peu de gens auraient pu s’attendre à un tel début de seconde période après le déroulement de la première. Brennan Johnson travaillait brillamment sur le côté droit avant de placer un centre parfait pour Kieffer Moore qui marquait de la tête. C’était le genre de réaction que Page aurait exigé dans son discours de mi-temps.

Un coup franc de routine sur le terrain d’entraînement donnait une chance à Tielemans à l’entrée de la surface, mais son tir était dévié en corner. Wayne Hennessey repoussait le coup de pied arrêté qui en résultait pour écarter le danger. Mais la Belgique continuait à mettre la pression, son nez collectif saignant lorsque Moore réduisait la marque pour les visiteurs.

Ce n’était qu’une question de temps avant que Page n’appuie sur le bouton marqué “Gareth Bale” et que la superstar du Los Angeles FC ne remplace Moore à un peu plus de 25 minutes de la fin du match. L’ancien joueur du Real Madrid obtenait un corner d’une tête, montrant la menace accrue que représente le Pays de Galles avec lui sur le terrain, Dan James lui adressait également un centre, la stratégie du Pays de Galles devenant “frapper Bale”.

Un penalty était accordé pour un tacle de Joe Morrell sur De Bruyne. Les reprises semblaient montrer que le joueur gallois avait récupéré le ballon mais la décision sur le terrain était un penalty. L’arbitre est allé regarder l’incident en détail sur le VAR après de véhémentes protestations galloises. Finalement, le bon sens l’a emporté et aucun penalty n’a été accordé. Malgré les huées dans le stade Roi Baudouin, la décision était correcte.

Le Pays de Galles ne sera pas trop blessé par cette décision. Bien que la Ligue des Nations ait sa place, ces rencontres sont davantage destinées à préparer la Coupe du Monde cet hiver. Sur ce point, cette performance est encourageante pour Page. La deuxième mi-temps s’est nettement améliorée et des éléments comme Johnson, James et Moore ont brillé. De plus, avec Bale qui pourra jouer un rôle plus important au Qatar, l’avenir est prometteur.

paris sur le football*

*18+ BeGambleAware Cotes sujettes à modification