Football

Coupe du monde de la Fifa : L’attaque de la Suisse méritait plus qu’un but dans la victoire du Cameroun

Coupe du monde de la Fifa : L'attaque de la Suisse méritait plus qu'un but dans la victoire du Cameroun
32views

La Suisse s’est montrée brillante lors de sa première victoire 1-0 contre le Cameroun. Bien qu’ils auraient peut-être espéré plus de buts, les joueurs comme Xherdan Shaqiri, Bryan Mbeumo et Breel Embolo ont donné aux fans suisses beaucoup de raisons de se réjouir. Dans un groupe qui comprend également le Brésil, le plus important était de prendre trois points.

La Suisse prenait les choses en main dès le début du match, alors que le Cameroun, assis dans un bloc central, tentait de créer des ouvertures en contre. Un ballon de Xherdan Shaqiri vers l’hyperactif Breel Embolo constituait une première menace. Nouho Tolo était appelé à l’action avec un tacle musclé sur Silvan Widmer, tandis que Granit Xhaka envoyait un tir spéculatif au-dessus.

LIRE PLUS :

  • Crainte et dégoût à Old Trafford : Man United arrive à un moment charnière de son histoire

  • Cinq grands chocs de la Coupe du Monde

  • Le Japon choque le monde avec la victoire de l’Allemagne

La vitesse et les mouvements constants d’Embolo créaient de nombreuses brèches dans la ligne arrière du Cameroun. Shaqiri a glissé une passe particulièrement mesurée à l’attaquant, qui a été dépassé, mais toute réclamation de penalty a été étouffée lorsqu’il a été jugé légèrement hors-jeu.

Les Camerounais s’échauffaient pourtant, Eric Choupo-Moting et Bryan Mbeumo faisant des ravages sur les côtés. Le premier échappait à Manuel Akanji sur le flanc gauche, mais son tir allait droit sur Yan Sommer, le défenseur de Manchester City l’ayant rattrapé. Akanji a failli avoir un impact à l’autre bout du terrain à l’approche de la mi-temps, en se relevant bien sur un corner, mais sa tête passait juste à côté du but.

Les Suisses n’ont pas eu à attendre longtemps pour ouvrir le score après la mi-temps. Shaqiri s’alliait une fois de plus avec Embolo, l’homme large s’écartant pour que l’attaquant puisse marquer d’un coup de pied latéral. La célébration d’Embolo était discrète, étant donné que le Cameroun est son pays de naissance, mais ses coéquipiers ont compensé par une jubilation enthousiaste.

Choupo-Moting fait de son mieux pour rétablir l’équilibre. Une belle action sur le flanc droit l’amène dans la surface suisse. Son tir était repoussé au premier poteau par Sommer, mais sa course ondulante méritait plus. De l’autre côté, Andre Onana réalisait une belle parade sur Ruben Vargas.

Le Cameroun a donné une bonne image de lui-même lors de son entrée en lice. L’équipe classée 43e au monde n’aurait pas dû s’attendre à beaucoup de choses face à la 15e. Mais ils étaient organisés, tactiquement au point et ont posé des questions à leurs adversaires plus illustres. Mais la Suisse a fait preuve d’une plus grande fluidité offensive, même si elle n’a marqué qu’un seul but.

dernières cotes pour la coupe du monde*

*18+ BeGambleAware Cotes sujettes à changement