Tennis

Les stars britanniques commencent l’Open de Madrid sur une note positive

Le tennis britannique est entre de bonnes mains, Cameron Norrie entre dans le Top 10.
51views

Emma Raducanu, Dan Evans, Andy Murray, Cameron Norrie et Jack Draper ont tous surmonté leurs premières épreuves dans la capitale espagnole.

Le trio de Britanniques cherche à mettre un terme à la hérésie qui entoure les performances des joueurs basés au Royaume-Uni sur la terre battue. Par le passé, c’est généralement la partie de la saison 1 du Tour qui a eu raison des Britanniques, avec un tel manque de réussite. La 11ème joueuse mondiale, Raducanu, a étonnamment bien commencé sa carrière sur la terre battue, avec cinq victoires en sept matchs. C’est sa première expérience sur terre battue et on peut dire qu’elle s’est rapidement adaptée.

Après avoir annoncé sa rupture avec son entraîneur Torben Beltz la semaine dernière, Raducanu a continué à impressionner pour sa première saison sur terre battue et elle a déjà atteint les huitièmes de finale de l’Open de Madrid après avoir battu Tereza Martincova 7 (7) – 6 (3), 6-0 et Marta Kostyuk 6-2, 6-1. Après avoir battu l’Ukrainienne lors de sa dernière sortie, elle affrontera mercredi la compatriote de Kostyuk, Anhelina Kalinina.

Tous les amateurs de tennis connaissent le nom de la championne de l’US Open, mais ils ne connaissent peut-être pas encore Draper, qui a également été impressionnante sur la terre battue. Le jeune homme de 20 ans a connu une excellente saison en 2022 et a remporté quatre titres ATP Challenger, montrant déjà qu’il sera un grand ambassadeur du tennis britannique dans les années à venir, aux côtés de Raducanu, 19 ans.

JackDraperjpg

Dimanche, il a réalisé une performance impressionnante face à Lorenzo Sonego, 27e mondial, 6-4, 6-3. Le gaucher, qui a bénéficié d’une wildcard pour cet événement, devra faire face à un autre test difficile contre le 8eme joueur mondial, Andrey Rublev, mardi. S’il a pu accéder à deux Masters en tant que wildcard au cours des deux derniers mois, car sa société de gestion est propriétaire des épreuves de Miami et de Madrid, il a plus que justifié sa sélection dans les deux cas.

C’est un joueur agréable à regarder et il ne va cesser de s’améliorer. S’il peut s’approprier la terre battue comme il l’a fait sur le dur cette année, il pourrait devenir une force inarrêtable au fil de sa carrière. Pour l’instant, le numéro 121 mondial cherchera à entrer dans le top 100.

Evans, originaire de Birmingham, a réalisé une excellente performance contre l’Argentin Federico Delbonis, qu’il a battu 6-3, 6-4. Il s’agit de sa deuxième victoire de la saison sur terre battue, ce qui rend sa performance d’autant plus impressionnante. Le numéro un britannique Cameron Norrie a surmonté son premier adversaire, Kwon Soon-woo, en battant le Sud-Coréen 7-5, 7-5. Norrie affrontera l’Américain John Isner mercredi.

Le vétéran et ancien numéro 1 mondial Andy Murray a remonté les années en battant l’Autrichien Dominic Thiem 6-3, 6-4. C’était la première victoire de Murray sur terre battue depuis juin 2017, donc ce résultat sera excellent pour sa confiance pour le reste de la saison sur terre battue. Il se méfiera de son prochain adversaire, Denis Shapovalov, qui a battu Murray à Wimbledon l’année dernière, donc le joueur de 34 ans sera impatient de prendre le dessus sur le Canadien.

Quand on pense que la saison sur terre battue a toujours été une zone dangereuse pour les joueurs britanniques au fil des ans, il est rassurant de voir la génération actuelle s’amuser sur cette surface tout en pratiquant un tennis exceptionnel. Nous espérons qu’ils iront tous loin à Madrid.