Snooker

Ronnie O’Sullivan admet qu’il doit gérer soigneusement sa blessure au coude de tennis

73views

Ronnie O’Sullivan admet qu’il doit gérer soigneusement sa blessure au coude de tennis dans les prochains jours, avant les tournois prévus.

Le Rocket souffre depuis de nombreux mois de cette blessure au bras droit, qui s’est aggravée après son septième titre mondial à Crucible en mai, un record.

Elle l’a gêné tout au long de l’été, obligeant le joueur de 46 ans à se retirer de l’European Masters en Allemagne.

O’Sullivan est impatient de participer au nouveau Masters de Hong Kong en octobre – un événement prestigieux et lucratif sur invitation devant une foule énorme de 5 000 personnes.

Mais avant cela, il est inscrit au nouveau World Mixed Doubles à la fin du mois, associé à Reanne Evans, 12 fois championne du monde, et ensuite au British Open à Milton Keynes.

O’Sullivan ne s’est pas encore retiré de ces tournois pour des raisons médicales, ce qui laisse espérer qu’il sera présent aux deux. Il insiste sur le fait qu’il préférerait arriver à Hong Kong en pleine forme.

O’Sullivan a déclaré : “Je dois juste me reposer autant que possible, ce qui signifie que je n’ai pas fait de gym comme d’habitude et pas de sport impliquant mon bras.

“Certains jours, j’ai l’impression que ça va mieux, d’autres non, mais j’espère que dans six mois ou un an, tout ira bien.

“Je fais tout ce que je peux pour accélérer le processus de guérison, mais il y a des choses qu’on ne peut pas faire, il faut suivre la nature.

“Il s’agit d’une microtraumatisme répété, car vous faites la même chose avec votre bras pour jouer les coups. C’est la même chose pour les joueurs de tennis et de golf. Cela n’a rien à voir avec ces sports en tant que tels, c’est juste le nom qu’on lui donne.

Osullivanjpg

“Il faut que ça guérisse. Je m’en suis occupé pendant 10 mois et ça allait jusqu’à la fin du mois de mai, puis je suis allé à la salle de gym et je suis devenu un peu fou.

“J’ai joué quelques exhibitions et j’ai participé à la Championship League au début de la saison, mais la douleur était telle que je ne pouvais plus jouer de coups puissants, ce qui n’est pas bon pour la compétition.

“J’espère toujours jouer le double mixte et aussi le British Open. Pour moi, Hong Kong est le tournoi le plus important à venir dans le calendrier, c’est un grand événement.

“Mais évidemment, l’idéal serait d’avoir une mise au point avant d’y aller et après le double mixte, nous aurons le British Open. Cela me donnera de quoi m’entraîner et j’espère pouvoir y participer.

“J’avais des douleurs avant, mais elles étaient gérables, et puis j’en ai fait trop. En vieillissant, je dois juste devenir plus intelligent et réaliser que je ne peux plus faire ce que je faisais avant, mais j’ai de très bonnes personnes qui s’en occupent.

“Et ça n’a pas été terrible ! J’ai eu quelques bonnes vacances et j’ai apprécié ce temps libre. Cette saison, je vais juste jouer ce que je peux.”

Le double mixte mondial de Milton Keynes présentera, en plus de la paire O’Sullivan/Evans, les équipes de Neil Robertson et du champion du monde en titre Mink Nutcharut, de Mark Selby et Rebecca Kenna, et de Judd Trump et de la triple championne du monde Ng On-Yee.

Le tournoi, qui se déroulera sur deux jours à la Marshall Arena, verra d’abord un groupe de joueurs se disputer au meilleur des quatre tableaux. Les équipes terminant aux deux premières places disputeront la finale le soir du 25 septembre.

O’Sullivan et Evans sont de bons amis, ayant régulièrement joué et fait la route ensemble sur le Legends Tour.

Ensuite, lors de l’épreuve de classement du British Open qui débute le 26 septembre au même endroit, en supposant qu’il soit en état de participer, le Rocket a été tiré au sort pour affronter le Suisse Alexander Ursenbacher lors du premier tour, reporté des qualifications au lieu de l’épreuve.

L’Open britannique a été relancé l’année dernière après une interruption de 17 ans. Il s’est déroulé à la Morningside Arena de Leicester et a été remporté par le Gallois Mark Williams.

Ensuite, seuls les six meilleurs joueurs du monde selon le classement à la fin des Championnats du monde se rendront à Hong Kong où ils seront rejoints par On-Yee et le héros local masculin Marco Fu dans un tableau de huit joueurs d’élite.

Robertson, Selby, Trump, John Higgins et Zhao font partie du tableau. Kyren Wilson est le malchanceux qui n’a pas réussi à se qualifier, alors qu’il était dans le top 6 depuis Sheffield.